Claude MONET - Топики_ Доклады _Сочинеия_Рефераты на Французском - Иностранные языки - Каталог файлов - AlexLat
Главная » Файлы » Иностранные языки » Топики_ Доклады _Сочинеия_Рефераты на Французском

Claude MONET
07.12.2013, 20:22
Claude MONET
Né à Paris le 14 novembre 1840, Monet sera élevé au Havre où ses parents tenaient un petit commerce. Il excellera d'abord en tant que caricaturiste, puis sera converti en 1855 à la peinture de paysages par son premier mentor, Eugène Boudin . Cette formation contribuera à sa prédilection pour la peinture en plein-air. En 1859 il étudiera à Paris, à l'atelier Suisse, où il se liera d'amitié avec Pissarro. Après deux ans de service militaire à Alger, Monet retournera au Havre et rencontrera Jongkind. Au début des années 1860, l'atelier parisien privé du peintre académique Gleyre deviendra un lieu de rencontre pour de jeunes artistes. Renoir dans un premier temps, en 1861, puis Frédéric Bazille, Claude Monet et Alfred Sisley rejoindront le groupe. Leur fascination commune pour le Réalisme les conduira à sympathiser. Bazille se liera d'amitié avec Cézanne qui lui présentera plus tard Pissarro et Guillaumin. 

Quelques-unes des oeuvres réalistes de jeunesse de Monet sont exposées dans la galerie du Musée d'Orsay- Trophée de Chasse (1862) et l'un de ses portraits en pied le plus remarquable - Mme Gaudibert (1868). Frédéric Bazille peignant à son Atelier, réalisé par Renoir (1867) symbolisera l'amitié entre les deux peintres. Renoir conservera toute sa vie le portrait le Portrait de Renoir peint par Bazille, également réalisé en 1867. En 1863, Monet et Bazille travailleront ensemble à Chailly, village situé à l'orée de la forêt de Fontainebleau, peignant dans la tradition du groupe de Barbizon. Monet sera victime d'un accident durant cette période. Bazille réalisera un petit tableau représentant son ami immobilisé - L'Ambulance Improvisée, 1865. La Réunion de Famille, acceptée au Salon de 1868, montrera combien  Bazille sera sensible à l'éclairage méridional dur. Bazille décédera en 1870 dans les combats de Beaune-la-Rolande, à l'âge de 29 ans seulement. 

Monet deviendra rapidement la personnalité la plus marquée du groupe. Les critiques avaient favorablement accueilli ses débuts au Salon de 1865. Il entreprendra sa propre version du Déjeuner sur l'Herbe. Cette importante composition, destinée au Salon de 1866, sera tout à la fois un hommage et un défi lancé à Edouard Manet. Monet ne terminera jamais Le Déjeuner. Il le découpera en trois morceaux, dont deux survivront. Le morceau central fera son entrée au Musée d'Orsay, en mars 1987. Monet fera poser Bazille dans la forêt de Fontainebleau, travaillant à partir de petites études peintes en plein-air. Femmes au jardin, réalisé en plein air, sera refusé par le jury du Salon de 1867. Monet n'aura pas plus de chance au Salon de 1869. Le jury refusera l'un de ses tableaux les plus importants. 

Pendant la guerre Franco-Allemande (1870-1871), il trouvera refuge à Londres aux côtés de Pissarro. Il y étudiera les travaux de Constable et de Turner, y peindra la Tamise et les parcs londoniens. Il y rencontrera aussi le marchand d'art Durand-Ruel, qui allait devenir l'une des références dans le domaine de l'impressionnisme. De 1871 à 1878, Monet vivra à Argenteuil, un village au bord de la Seine près de Paris. Cet endroit sera le cadre des plus fameuses et joyeuses oeuvres du mouvement impressionniste, peintes non seulement par Monet, mais aussi par d'autres parmi lesquels Manet, Renoir et Sisley. 

De l'expérience de Monet et Pissarro en Angleterre, ce dernier écrira : "Monet et moi étions très enthousiastes quant aux paysages londoniens". Les deux peintres en choisiront des différents . Pissarro représentera ce qu'il décrivait comme "à cette époque une charmante petite banlieue" (Lower Norwood). Monet peindra Hyde Park et Westminster - Le Parlement (1871). Monet utilisera la technique de représentation utilisée par Whistler à la même époque, dans ses Nocturnes. 

Monet déménagera à Vétheuil en 1878, puis à Giverny, toujours au bord de la Seine mais à une centaine de kilomètres  de Paris. Après une période d'extrême pauvreté, il parviendra à gagner un peu mieux sa vie. Il pourra ainsi acheter, en 1890, la maison qu'il louait à Giverny. Il épousera, en 1892, la maîtresse qui partageait sa vie depuis 1876. Monet peindra les grands peupliers au bord de l'Epte, près de Giverny sous différents éclairages et conditions climatiques, d'abord en 1890, puis en 1891. De la même façon, dès 1890, il se concentrera sur la représentation de sujets identiques à différentes heures du jour. Meules de foin (1890-1891), et la Cathédrale de Rouen (1891-1895) compteront parmi ces chefs-d'oeuvre. 

Ces séries de peintures seront très appréciées du public. Quinze d'entre elles seront vendues à l'exposition organisée par Durand-Ruel, pour environ 4000 francs chacune ! Mais certains critiques et peintres impressionnistes resteront malgré tout dubitatifs... Monet voyagera intensément, se rendant à Londres et à Venise plusieurs fois, ainsi qu'en Norvège à l'invitation de la reine Chistiana. Son attention sera retenue par le célèbre jardin aquatique qu'il avait créé à Giverny et auquel il consacrera une série, les Nénuphars, commencée en 1899. Cette composition dominera complètement son travail. Il perdra progressivement la vue mais peindra jusqu'à ses derniers jours.
Категория: Топики_ Доклады _Сочинеия_Рефераты на Французском | Добавил: alexlat
Просмотров: 163 | Загрузок: 0 | Комментарии: 1 | Рейтинг: 0.0/0
Всего комментариев: 0
Добавлять комментарии могут только зарегистрированные пользователи.
[ Регистрация | Вход ]