Flórián Albert - Топики_ Доклады _Сочинеия_Рефераты на Французском - Иностранные языки - Каталог файлов - AlexLat
Главная » Файлы » Иностранные языки » Топики_ Доклады _Сочинеия_Рефераты на Французском

Flórián Albert
07.12.2013, 21:09
Flórián Albert, né le 15 septembre 1941 à Hercegszántó (Hongrie) et mort le 31 octobre 2011 à Budapest (Hongrie), est un joueur de football hongrois.

Le 2 novembre 1958, après six ans de présence dans l'école de football du Ferencváros TC, il débute en équipe première lors d'un match de championnat (3-1) contre Diosgyor.

Le 28 juin 1959, à dix-huit ans il fête sa première cape en équipe hongroise contre la Suède (victoire 3-2), alors qu'il n'a joué que deux match avec le Ferencváros

Le 6 septembre 1960, malgré ses six buts lors des trois matchs de la phase éliminatoires (dont une victoire 7-0 contre la France), la Hongrie est éliminé (0-2) par le Danemark en demi-finale des Jeux olympiques de Rome. Elle accrochera la médaille de bronze lors du match de classement (2-1) face à l'Italie.

En juin 1962, il participe à sa première Coupe du Monde, au Chili. La Hongrie est éliminé le 10 juin, en quarts de finale par la Tchécoslovaquie, sur le score de 1-0. Flórián pour sa part termine meilleur buteur de la compétition, avec quatre réalisations, à égalité avec cinq autres joueurs.

En juin 1963, il se marie avec l'actrice Eve Balint. La cérémonie provoquera un embouteillage monstrueux dans Budapest.

Le 25 avril 1964, il inscrit le premier des trois buts de la victoire (3-1) contre la France, à Colombes, en quarts de finale aller de la Coupe d'Europe des nations. Lors de la phase finale en Espagne la Hongrie obtient la troisième place.

Un an plus tard, le 23 juin 1965, il remporte la Coupe des villes de foires (aujourd'hui Coupe UEFA), avec Ferencváros contre la Juventus (1-0) au Stadio Comunale de Turin.

Le 15 juillet 1966, au Goodison Park de Liverpool, il contribue à l'élimination (3-1) du Brésil dès le premier tour de la Coupe du monde. Il est à l'origine des trois buts hongrois, en particulier du dernier où il hérite au milieu du terrain, dribble l'un après l'autre trois brésiliens, avant de servir sur un plateau Bene dont le centre sera repris victorieusement par Farkas. La sélection Hongroise sera éliminée en 1/4 de finale (1-2) par l'U.R.S.S.

Le 12 décembre 1967, il devient papa pour la deuxième et dernière fois d'un petit Florian. Il recevra son Ballon d'or quelques jours plus tard. L'année suivante, le 6 novembre 1968, il marque l'unique but de la sélection de FIFA contre le Brésil au Stade Maracanã de Rio1. Les dirigeants de plusieurs clubs cariocas veulent aussitôt l'engager, dont celui de Flamengo, qui l'invite à venir s'entrainer 15 jours avec l'équipe, ce qu'il accepte. Mais Florian restera toujours fidèle au Ferencváros.

Le 15 juin 1969, sa carrière subit un coup d'arrêt quasi définitif lors d'un choc avec le gardien danois Engedahl en éliminatoires de la Coupe de Monde. La Hongrie s'incline à Copenhague (2-3) et Florian mettra un an à se remettre de sa fracture de la jambe.

Le 17 mars 1974, il fête sa 75e et dernière cape en équipe nationale hongroise, devant 15 000 spectateurs, la Hongrie domine la Yougoslavie (3-2). En 75 sélections Florian Albert aura inscrit 31 buts. Un peu plus d'an plus tard, il foule pour la dernière fois la pelouse du stade de Ferencváros rénové à l'occasion de son jubilé contre l'équipe yougoslave de Vojvodina.

---------------------------------
Francisco Goya y Lucientes naît le 30 mars 1746, à Fuendetodos (Aragon, près de Saragosse), il est le fils de José Goya, maître-doreur et de Gracia Lucientes.

Vers 1760, Goya étudie la peinture à Saragosse chez José Luzan. Il quitte la ville à la suite d'aventures douteuses. Il est à Madrid en 1763 et se présente au concours de l'Académie, auquel il échoue. En 1766, il échoue au concours triennal de l'Académie de Madrid.

Entre 1767 et 1770, Goya quitte Madrid pour la France, puis l'Italie. Il est à Rome en 1771. En avril, il participe au concours de peinture de l'Académie de Parme ; il obtient six voix mais pas de prix. Il rentre en juin à Saragosse. En juillet 1773, Francisco Goya épouse Josefa Bayeu, la soeur de Francisco Bayeu, âgée de 26 ans. Il s'installe à Madrid. En 1775, Bayeu procure à Goya une importante commande, à Madrid : des cartons pour la Manufacture Royale de Santa Barbara. Le 21 janvier 1777 Josefa donne naissance à Madrid au premier fils de Goya, mort en bas âge.

En 1780, Goya est nommé académicien de mérite à l'Académie de San Fernando ; ses relations avec son beau-frère Bayeu se déteriorent.

José Goya, le père de l'artiste, meurt en 1781. Le 2 décembre 1784, Josefa donne naissance à un garçon, Francisco-Javier. En 1785, Goya fait la connaissance du marquis et de la marquise de Penafiel. Sa mère, Gracia Lucientes meurt la même année.

Le 4 mai 1785, Goya est nommé directeur adjoint de la peinture à l'Académie de San Fernando. Le 25 juin 1786, Goya est nommé peintre du Roi d'Espagne, au traitement fixe de 15.000 réaux par an. Le 30 avril 1789, Goya est nommé peintre du roi d'Espagne, par Carlos IV (Charles IV). En 1790, Goya est éloigné de la cour, où il perd ses protecteurs.

A l'automne 1792, il voyage à Cadix où il tombe gravement malade et paralysé. Après plusieurs mois de maladie, Goya se remet, mais reste affaibli physiquement et complètement sourd. Son beau-frère Francisco Bayeur meurt en 1795. Goya est nommé directeur de la peinture à l'académie de San Fernando à Madrid. En 1796-1797, on prête à Goya une liaison avec Maria-Cayetana, duchesse d'Albe.

En 1797, Goya abandonne sa charge de directeur de la peinture à l'académie de San Fernando, pour raisons de santé. Il commence à graver les " Caprices " (" Los Caprichos "). Entre août et novembre 1798, Goya peint la coupole de la chapelle royale de San Antonio de la Florida. En février 1799, Goya publie le recueil des " Caprices " : les eaux-fortes sont retirées de la vente après quelques jours. Goya est nommé premier peintre de la Cour d'Espagne. En 1800, Goya déménage de son habitation de la rue del Desengano, pour aller habiter en face, dans une maison qu'il achète pour 234.000 réaux.

En 1805, Francisco-Javier Goya, fils de Goya, épouse Gumersinda Goicoechea, apparentée à la famille qui contrôle la Banque de Saint-Charles (Banco de San Carlos). Son petit-fils, Mariano Goya naît en 1806. En juin 1812, son épouse Josefa Bayeu meurt à l'âge de 65 ans. Un inventaire, dressé pour partager les biens entre Goya et son fils, estime la fortune du peintre à 360.000 réaux. En 1819, Goya vit avec Leocadia Weiss, une jeune veuve, parente de sa belle-fille, et sa fille Rosario.

Le 24 juin 1824, Goya arrive à Bordeaux. Il séjourne à Paris en juillet et, en septembre, s'installe à Bordeaux, où Léocadia Weiss, et sa fille Rosario, le rejoignent. En 1826, Goya effectue un court séjour à Madrid, où il revoit Francisco-Javier, âgé de 42 ans, le seul de ses fils qui ait survécu.

Goya meurt à Bordeaux le 16 avril 1828.
Категория: Топики_ Доклады _Сочинеия_Рефераты на Французском | Добавил: alexlat
Просмотров: 79 | Загрузок: 0 | Рейтинг: 0.0/0
Всего комментариев: 0
Добавлять комментарии могут только зарегистрированные пользователи.
[ Регистрация | Вход ]