Hans Christian Andersen - Топики_ Доклады _Сочинеия_Рефераты на Французском - Иностранные языки - Каталог файлов - AlexLat
Главная » Файлы » Иностранные языки » Топики_ Доклады _Сочинеия_Рефераты на Французском

Hans Christian Andersen
07.12.2013, 22:09
Hans Christian Andersen , (2 avril 1805 à Odense, Danemark - 4 août 1875) fut un auteur et poète danois, célèbre pour ses nouvelles et ses « contes de fées ». 

Il était le fils d'un jeune cordonnier malade et de son épouse plus âgée. La famille vivait dans une petite pièce. Hans Christian montra une imagination précoce , laquelle fut encouragée par l'indulgence de ses parents et la superstition de sa mère . Son père mourut en 1816 et il fut entièrement livré à lui-même. Il cessa d'aller à l' école. Il construisit lui-même un petit théâtre jouet et resta chez lui à fabriquer des vêtements pour ses marionnettes , et lisant toutes les œuvres qu'il pouvait emprunter, parmi lesquelles celles de Ludvig Holberg et William Shakespeare . Il écrit La petite fille aux allumettes en se souvenant de l'enfance malheureuse de sa mère dans une famille pauvre. Souhaitant devenir chanteur d'opéra, il alla à Copenhague en septembre 1819. Là il fut pris pour un fou, rejeté des théâtres et presque réduit à la disette, mais il fut pris en amitié par les musiciens Christoph Weyse et Siboni, et plus tard par le poète Frederik Hoegh Guldberg (1771-1852). Sa voix défaillit, mais il fut admis comme apprenti danseur au théâtre royal . Ne faisant rien, il perdit les faveurs de Guldberg, mais trouva un nouveau patron en la personne de Jonas Collin , qui devint un ami à vie. 

Le roi Frédéric VI, intéressé par ce garçon étrange, le prit en charge et l'envoya durant quelques années à l'école de grammaire de Slagelse. Il publia son premier volume, Le Fantôme à la tombe de Palnatoke (1822), avant d'y avoir commencé ses études. Étudiant très médiocre et peu discipliné , il resta à Slagelse dans une autre école à Elseneur jusqu'en 1827 ; ces années , disait-il, furent les plus sombres et amères de sa vie. Collin consentit enfin à le considérer comme éduqué et l'envoya à Copenhague. 

En 1829 il obtint un succès considérable avec un roman fantastique intitulé Un voyage à pied depuis le canal Holmen jusqu'au point d'Amager, et il publia dans la même saison une farce et un recueil de poèmes . Il commençait à avoir quelque notoriété au moment où ses amis commençaient à désespérer que rien de bon n'advienne jamais de son excentricité et de sa vivacité précoce. En 1833, il reçut un petit viatique du roi, et fit son premier long voyage en Europe . Au Locle, en Suisse romande il écrivit Agnès et le Triton (Agnete og Havmanden), et en octobre 1834, il arriva à Rome. 

En 1835 son premier roman L'Improvisateur, sortit et obtint un véritable succès. La même année, en 1835, les premiers épisodes de l' immortel "Contes " (en danois : Eventyr) furent publiés. D'autres parties , complétant le premier volume, apparurent en 1836 et 1837. La valeur de ces histoires ne fut pas immédiatement perçue , et celles-ci ne se vendirent guère. Un roman "O.T." (1836), et un volume de sketches "En Suède", connurent davantage de succès, et en 1837 il produisit la meilleure de ses nouvelles, "Seulement un bonimenteur". 

Il se tourna vers le théâtre où il n'obtint qu'un succès éphémère , mais fit preuve de son vrai génie dans le charmant divertissement de 1840, l'"Album sans image". 

Andersen fut un grand voyageur . Le plus long de ses voyages, en 1840-1841, l'emmena à travers l' Allemagne (où il prit pour la première fois le train), l' Italie , Malte , et la Grèce jusqu'à Constantinople . Le voyage du retour se fit par la Mer Noire , en remontant le Danube . Le récit de cette expérience constitue "Bazar d'un poète" (1842), en général considéré comme le meilleur de ses livres de voyage. 

Cependant la renommée de ses "Contes" s'était accrue ; une seconde série commença en 1838, une troisième en 1845. Il convient toutefois de préciser que ceux-ci n'étaient pas destinés à la jeunesse , mais par la suite ils furent perçus comme tels. En effet, malgré son extrême sensibilité Hans Christian Andersen n'a jamais eu l'ambition d'écrire pour les enfants. 

Andersen était maintenant célèbre dans toute l'Europe , bien qu'il ne jouisse pas d'une égale renommée dans son propre pays . En juin 1847 il se rendit pour la première fois en Angleterre , y connaissant le triomphe . Charles Dickens lui-même l'accompagna pour son départ . Peu de temps après, Dickens publia " David Copperfield ", dans lequel on voit dans son personnage Uriah Heep le portrait d'Andersen. 

Modèle: Petit Peuple Il continua de publier, désirant s'affirmer comme romancier et dramaturge, délaissant les "Contes" , dans la composition desquels s'épanouit réellement son génie, il continua donc à en écrire de nouveaux . En 1847, puis en 1848, deux nouveaux volumes apparurent. Après un long silence , il publia en 1857 une autre nouvelle "Être ou ne pas être". En 1863 après un autre voyage, il publia un autre de ses « livres de voyage » : "En Espagne". 

Ses "Contes" continuèrent à paraître en épisodes jusqu'en 1872. À Noël de cette même année, ses derniers contes furent publiés. Au printemps suivant , Andersen se blessa grièvement en tombant de son lit. Il ne s'en remit pas et mourut tranquillement dans sa maison Rolighed, près de Copenhague le 4 août 1875. Il est enterré au cimetière Assistens, à Copenhague. 

Hans Christian Andersen est aussi connu pour ses découpages en papier , dont les motifs extrêmement raffinés et fantaisistes sont souvent repris au Danemark, surtout pour les décorations de Noël . Il dessinait aussi, témoignant ainsi de ce qu'il voyait au cours de ses voyages. Mais la principale ambition de Hans Christian Andersen était d'être "Digter" (c'est-à-dire "poète" en danois). H. C. Andersen était également ébahi par les innovations techniques de son temps, leur donnant souvent un rôle important dans ses contes. Le chemin de fer , l'éclairage public, la télégraphie font notamment des apparitions au détour de ses textes. 

La plupart des sources françaises (anglaises ou allemandes) utilisent le nom de « Hans Christian Andersen », mais au Danemark ou en Scandinavie il est plutôt connu comme « H. C. Andersen ». L'emploi des seules initiales du prénom (un peu comme le font les américains avec le deuxième prénom) est largement admis au Danemark, même s'il n'y a pas de règle générale. 

Citations 

* « Il y a une vieille légende à propos d'un saint qui devait choisir un des sept péchés capitaux ; il choisit celui qui lui parut le moins grave , l'ivrognerie, et avec celui-là, il commit les six autres péchés. » 

Œuvres 

Ses contes les plus connus sont :

* L'Ange 
* Les Habits neufs de l' empereur (ou : Les Habits neufs du Grand-Duc) 
* Le Vilain Petit Canard 
* Le Stoïque Soldat de plomb (ou : L'Intrépide Soldat de plomb) 
* La Bergère et le Ramoneur (dont est tiré le dessin animé Le Roi et l'Oiseau de Paul Grimault 
et Jacques Prévert) 
* La Reine des neiges 
* La Princesse au petit pois (ou : La Princesse sur le pois, La Princesse sur un pois, ou 
encore, La Vraie Princesse) 
* Les Cygnes sauvages 
* La Malle volante (ou : Le Coffre volant ) 
* La Petite Fille aux allumettes 
* La Petite Poucette 
* La Petite Sirène 
* Le Briquet (qui est une adaptation de l'histoire d'Aladin et la lampe merveilleuse) 
* Grand Claus et Petit Claus 
* Le Crapaud
* L'Heureuse Famille 
* L'Ombre 
* Le Grand Serpent de mer 
* Les Chaussons rouges 
* Le Jardin du paradis 
* La Grosse Aiguille 
* Les Fleurs de la petite Ida 
* Une semaine du petit elfe Ferme-l'Œil 
* Le Compagnon de voyage 
* La Pâquerette
* Le Bonheur du jour (Contes de l'oubliette) 
* Le Rossignol et l'Empereur de Chine
Категория: Топики_ Доклады _Сочинеия_Рефераты на Французском | Добавил: alexlat
Просмотров: 1513 | Загрузок: 0 | Рейтинг: 0.0/0
Всего комментариев: 0
Добавлять комментарии могут только зарегистрированные пользователи.
[ Регистрация | Вход ]