Platon - Топики_ Доклады _Сочинеия_Рефераты на Французском - Иностранные языки - Каталог файлов - AlexLat
Главная » Файлы » Иностранные языки » Топики_ Доклады _Сочинеия_Рефераты на Французском

Platon
08.12.2013, 00:26
Platon naquit probablement en 427 avant J. C. et mourut aux alentours de 347 avant J. C. à l'âge d'environ 80 ans. Mais les plus anciennes biographies de lui qui nous restent datent de plusieurs siècles après sa mort : celle d'Apulée fut sans doute écrite au second siècle de notre ère et celle de Diogène Lærce, dans ses Vies, doctrines et sentences des philosophes illustres, pas avant le troisième siècle. Et ces ouvrages n'ont pas grand chose à voir avec ce que nous attendons de nos jours d'une biographie. Pour tout arranger, Platon ne parle pratiquement jamais de lui dans ses dialogues (il ne le fait que deux fois, l'une dans l'Apologie et l'autre dans le Phédon, chaque fois en lien avec le procès et la mort de Socrate). Mais, si nous acceptons l'authenticité de la Lettre VII (ce qui est mon cas), nous y trouvons ce qui s'approche le plus d'une autobiographie, compte tenu de la pauvreté de nos sources, bien qu'elle ne concerne que certains aspects de la vie de Platon, malgré sa date tardive (elle n'a en effet pu être écrite avant l'assassinat de Dion en -354, auquel elle fait allusion, c'est à dire à une date où Platon avait plus de 70 ans.) 

Dans ces conditions, nous ne devons jamais perdre de vue que presque tout ce que nous lisons concernant la vie et la chronologie de Platon n'est le plus souvent que suppositions, hypothèses empilées sur d'autres hypothèses par des générations de commentateurs, à commencer par les anciens dont les œuvres qui subsistent sont nos sources principales. 

Ceci étant, que peut-on dire de la vie de Platon ? Nous sommes à peu près sûrs qu'il naquit peu après la mort de Périclès, dans l'une des plus nobles familles d'Athènes. Il était censé descendre des rois légendaires d'Athènes par son père, et était apparenté à Solon par sa mère. Parmi ses proches parents figuraient Critias et Charmide, qui se rendirent tristement célèbres par leur participation à la tyrannie des Trente en -404. 

Un des événements qui a le plus profondément marqué sa vie est sans aucun doute sa rencontre avec Socrate, à un moment donné de son adolescence, sans que nous puissions savoir exactement quand ; il devint l'un de ses familiers jusqu'au procès et à la mort de ce dernier en -399. S'il a eu d'autres maîtres dans sa jeunesse, qui ils furent et ce qu'ils lui enseignèrent, nous n'en savons à peu près rien. Mais ce qui est évident à la lecture de ses dialogues, c'est qu'il était parfaitement au courant des doctrines de la plupart des philosophes qui l'avaient précédé (ceux que nous appelons aujourd'hui les "présocratiques" et les sophistes) et avait un niveau de connaissance scientifique exceptionnel pour l'époque, particulièment dans le domaine des mathématiques. 

Du fait de ses origines, il aurait dû se lancer dans la politique, mais, comme il nous le raconte lui-même dans la Lettre VII (1), sous l'influence de Socrate et désabusé par ce qu'il vit de la politique Athénienne durant sa jeunesse, notamment la tyrannie des Trente conduite par plusieurs membres de sa propre famille, et pour couronner le tout, la condamnation et l'exécution de Socrate, il en arriva à la conclusion que le sort de l'humanité était sans espoir si l'on ne commençait pas par réformer de fond en comble l'éducation des hommes, en particulier de ceux qui se destinaient à la politique, et que seule ce qu'il appelait la "philosophie" (étymologiquement, l'amitié pour la sagesse) pourrait les rendre aptes à cette tâche. En conséquence, plutôt que de risquer sa vie dans la politique active, probablement aux alentours de la quarantaine, après un premier voyage en Sicile et en Italie (où il rencontra très probablement des pythagoriciens et se lia d'amitié avec Archytas de Tarente), Platon décida d'ouvrir à Athènes une école où il se proposait de former de  futurs dirigeants. Cette école prit le nom d'Académie, du nom du jardin près duquel elle était située. 

À partir de ce moment, l'essentiel de la vie de Platon fut consacré à l'enseignement et à la direction de son école, si ce n'est pour deux autres voyages en Sicile, à la cour de Denys le Jeune, tyran de Syracuse, le fils du Denys dont il avait fait la connaissance lors de son premier voyage, qui était mort entre-temps. Il y fut appelé à chaque fois par des amis, au premier chef Dion, le beau-frère de Denys, pour tenter d'y mettre en pratique ses théories politiques (les deux voyages furent des échecs).

À la mort de Platon, son successeur à la tête de l'Académie fut, non pas Aristote, qui, à ce moment-là, avait été pendant près de vingt ans élève, puis professeur à l'Académie, mais Speusippe, neveu de Platon. L'Académie continua à fonctionner, sous une forme ou sous une autre, pendant près de dix siècles après la mort de Platon.
Категория: Топики_ Доклады _Сочинеия_Рефераты на Французском | Добавил: alexlat
Просмотров: 76 | Загрузок: 0 | Рейтинг: 0.0/0
Всего комментариев: 0
Добавлять комментарии могут только зарегистрированные пользователи.
[ Регистрация | Вход ]